Carte postale, « Un d’Lanter mat de Wucherer »

Théodore Wirol

Le paysan cupide est un motif récurrent pour les cartes postales satiriques. Devant le « magasin de la coopérative des usuriers qui vendent des vivres à prix d’or » sur la vitrine duquel sont affichés des prix exorbitants, des clients demandent si la victime du lynchage est l’homme qui a gagné beaucoup d’argent. La femme d’ouvrier répond que le filou a bien mérité d’être pendu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *