Juke-box

Wurlitzer

Après la guerre, les Luxembourgeois retrouvent la joie de s’amuser et de sortir. On assiste à l’émergence d’une culture des jeunes qui cherche ses références auprès du modèle américain. Les jeunes se réunissent en clique à certains endroits de la ville, dans les milkbars, où ils boivent du Coca-Cola et du Sinalco en écoutant leurs chansons préférées. Le flipper et le juke-box font leur apparition dans les bistrots, lieux de plaisir qui suivent l’air du temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *