Depuis le début du 19e siècle, la capitale compte plusieurs milliers de fondations d’associations, dont seule une fraction existe encore, sans que la fin du phénomène associatif soit en vue. Le secteur associatif continue de jouer un rôle important : il touche toutes les couches sociales et couvre les domaines d’activités les plus divers. En partant du principe que chaque association est un miroir de la société dans laquelle elle est créée, l’exposition présente la longue histoire du monde associatif luxembourgeois à l’aide d’exemples choisis.
À titre d’introduction, les précurseurs du monde associatif sous l’Ancien Régime – confréries et francs-maçons – sont évoqués. Les origines du secteur associatif « moderne » remontent au début du 19e siècle quand plusieurs sociétés de lecture voient le jour. Après que la Constitution accorda en 1848 « aux Luxembourgeois le droit de s’associer », de nombreuses associations sportives et culturelles ont été fondées et le phénomène associatif touche rapidement l’ensemble de la société. Suit une véritable success story qui ne prend fin que sous l’Occupation (1940–1945). Après la guerre, la majorité des associations reprennent leurs activités.

En collaboration avec de nombreuses associations ayant leur siège sur le territoire de la ville de Luxembourg, cette exposition réunit une variété d’objets historiques en provenance d’associations actives ou déjà dissoutes.

Date

25 mars > 15 janvier 2023